Le mode multijoueur

Natara - - Gameplay & soluces

Pour la première fois dans la saga Dragon Age, un mode multijoueur est présent dans Dragon Age Inquisition. Dès les premières annonces d'un troisième opus, ce mode était annoncé, il aurait même pu être au centre du jeu, puis il semblait finalement abandonné, Bioware devenant subitement muet à son sujet. C'est quelques semaines avant la sortie qu'on en a à nouveau entendu parler et c'est une approche plus classique qui a été adoptée, la campagne principale se fait en solo et le mode multijoueur est à part, sans aucun impact sur le reste du jeu.

Cette séparation rend le mode multijoueur assez anecdotique, mais pour les fans du gameplay de DAI, ça reste l'occasion de jouer avec quelques amis.

Contexte / synopsis

Vous incarnez un soldat de l'Inquisition. Avec 3 équipiers, vous êtes envoyés en mission pour récupérer des armes, sauver d'autres soldats et surtout éradiquer l'une des menaces qui règne sur la zone où vous êtes envoyé. Et... c'est tout, oui, c'est plutôt succinct comme scénario.

Régulièrement, des événements à durée limitée vous donnent de nouveaux objectifs, généralement tuer un certains nombre de monstres avec certaines capacités. C'est souvent un des conseillers de l'inquisition qui envoie un message qui s'affiche dès le lancement du mode multijoueur.

Déroulement d'une partie

Après avoir sélectionné son personnage (et donc sa classe) et l'avoir équipé, on choisit le thème (on peut choisir "aléatoire") et la difficulté (plus c'est difficile, meilleures sont les récompences), et on se retrouve avec 3 autres joueurs avec lesquels il est possible de discuter (à condition que chacun ait un micro-casque). Une fois que tout le monde a indiqué qu'il était prêt, la fine équipe est propulsée dans une carte correspondant à ses critères.

Le déroulement est ensuite assez simple, on parcourt la carte en terrassant les ennemis, de plus en plus nombreux et difficiles à abattre. En cours de route on peut croiser des portes verrouillées, des murs fragiles et des portails magiques, qui peuvent respectivement être ouverts par les voleurs, guerriers et mages et donnent accès à des salles pleines de trésors et parfois de monstres. Il y a toujours au moins un coffre dans ces salles, contenant soit une quantité de pièce d'or assez importante, soit un objet (arme ou amélioration).

 

Chaque carte est composée de 5 blocs, chacune ayant un objectif secondaire (qui se déroule souvent dans la dernière salle du bloc) tel que sauver un pnj, trouver des armes, éliminer des ennemis... A la fin d'un bloc une source permet à toute l'équipe de récupérer ses points de vie.

 

Le dernier bloc est particulier, car la mission y est toujours la même : survivre ! Des hordes d'ennemis déferlent sur l'équipe et il faut réussir à éliminer le boss qui se trouve parmi eux, tout en survivant. Les équipes de faible niveau auront souvent bien du mal à en voir le bout.

 

Si un personnage tombe au combat, il ne meurt pas immédiatement, il peut se déplacer lentement en rampant au sol pour essayer de rejoindre un allié qui pourra le remettre sur pied d'un simple clic droit prolongé. Si l'on meurt trop de fois ou que personne ne nous relève, on passe alors au statut "mort", on devient un esprit qui observe la partie depuis l'immatériel, jusqu'à ce que le reste du groupe atteigne une source. Quand tout le groupe est à terre ou mort, c'est game over.

 

A la fin de partie (que ce soit une défaite ou une victoire) un tableau donne les gains d'expérience et de pièces d'or.

 

Ressources / évolution du personnage

Au cours d'une partie, on gagne 3 type de ressources : or, équipement, expérience.

L'or permet d'acheter des coffres d'équipements ou des potions dans la boutique. Ces objets peuvent également être achetés via des lingots de platine (de l'argent réel en fait...). A noter qu'une partie permet en général de gagner assez d'or pour acheter au moins un coffre intermédiaire.

Les coffres ont une faible probabilité de vous fournir une nouvelle armure... et donc une nouvelle classe.

Coffres

1 objet + 2 potions ou grenades

270 po

3 objets + 3 potions ou grenades

750 po ou 150 platine (environ 1,50€)

5 objets + 5 potions ou grenades

1200 po ou 250 platine (environ 2,50€)

Potions

5 potions curatives

250 po ou 100 platine (environ 1,00€)

5 potions ou grenades variées

250 po ou 100 platine (environ 1,00€)

 

L'équipement inclus armes et améliorations d'armes et armures. Il se gagne de manière aléatoire au cours d'une partie ou avec les coffres vus précédemment. Il est partagé entre tous les personnages (toutes les classes), conservez donc les meilleurs qui ne vous servent pas tout de suite, ils pourraient servir quand vous déciderez de changer de personnage. Tous les équipements peuvent être recyclés pour obtenir des matériaux d'artisanat.

L'expérience sert évidemment à obtenir des compétences pour son personnage. Chaque classe dispose de 2 arbres très linéaires qui contiennent un mélange de compétences des différents arbres du mode solo, ainsi sur un même arbre vous pourrez par exemple trouver des compétences de magie de glace, de nécromant, de magie de foudre et de chevalier-enchanteur (exemple pris sur un arbre du nécromancien). Chaque arbre contient assez peu de compétences actives, mais on ne peut en équiper que 4 (soit moitié moins qu'en mode solo).

 

Artisanat

L'artisanat est le moyen le plus sûr de débloquer de nouvelles classes ou d'avoir une meilleure armure/arme pour son personnage préféré. Assez similaire à celui présent dans la campagne solo, il présente plusieurs plans (tous débloqués d'office) qui nécessitent différents types de matériaux (métal, cuir, tissu) pour les réaliser. Comme pour le mode solo, chaque type de matériel est décliné en plusieurs variétés, il faut donc avoir plusieurs matériaux de la même variété, en assez grande quantité, pour fabriquer une armure.

C'est la partie la plus longue et fastidieuse, en effet, on obtient le matériel d'artisanat en recyclant les différentes armes et améliorations que l'on récolte pendant les parties, mais le recyclage fournit de faibles quantités et en plus, de manière aléatoire.

 

On distingue 2 types d'objets à fabriquer : les améliorations d'armes et les armures. Le choix des matières n'influence pas sur les stats et apparences des armures, il influence en revanche sur celle des améliorations d'armes. Ce sont les améliorations d'armes et armures qui permettent de personnaliser les stats de nos personnages.

La fabrication d'armure permet de débloquer de nouvelles classes, il suffit de fabriquer l'armure d'une classe que l'on n'a pas pour la débloquer, c'est pourquoi les armures sont ce qu'il y a de plus cher à fabriquer.

Les cartes

Les cartes ou "routes" sont générées aléatoirement selon 3 thèmes : ruines thévintides, ruines elfiques et palais orlésien. Chaque thème possède un certain nombre de blocs qui est amené à grandir avec certains DLC gratuits (comme le DLC "Destruction"). Au début de la partie, cinq blocs sont associés aléatoirement pour former une route, ainsi chaque partie est plus ou moins unique. Si vous enchainez les parties en gardant le même thème, vous aurez tout de même très vite un sentiment de déjà vu, le nombre de bloc disponible étant assez réduit, même si Bioware compte en ajouter des nouveau régulièrement et gratuitement.

Au niveau des ennemis, vous ne les choisissez pas, c'est le hasard qui décide : templier rouge ou démons, la mise à jour "Destruction" a ajouté également quelques autres créatures (ours, cachemitte...) qui se trouvent surtout en début de route.

Aperçu du thème tévintide

  

Aperçu du thème elfique

  

Aperçu du thème orlésien

  

Les classes

Il y a 12 classes disponibles dont 3 débloquées par défaut. Une classe correspond à un personnage, son apparence est imposée.

Les guerriers

  • Légionnaire (par défaut) - Korbin - Un nain robuste plutôt dédié au rôle de tank, combat avec une arme et un bouclier.

  • Katari - Katari - Un Qunari orienté dégâts, combat avec une arme à 2 mains.

  • Psychomancienne - Tamar - Une humaine experte en dégâts avec son arme à 2 mains et ses pouvoirs tirés du sang de dragon.

  • Templière - Belinda - Une humaine championne de la défense avec une arme et un bouclier, mais surtout de quoi lutter contre les mages.

Les voleurs

  • Archer (par défaut) - Hall - Un humain combattant à l'arc et champion de l'esquive.

  • Assassin - Argent - Une humaine maniant 2 dagues et l'art du camouflage pour infliger de lourds dégâts.

  • Alchimiste - Luka - Une naine du carta maniant les dagues et les bombes pour perturber les ennemis.

  • Chasseur - Hall - Un humain combattant à l'arc.

Les mages

  • Archiviste (par défaut) - Neria - Une elfe dalatienne orientée protection et magie électrique.

  • Elémentaliste - Rion - Un humain faisant des dégâts avec un peu tous les éléments.

  • Nécromancienne - Sidony - Une humaine tévintide qui contrôle les ennemis et exploite les morts avec des compétences de glace et nécromant.

  • Guerrier mystique - Cillian - Un elfe dalatien combattant au corps à corps avec ses compétences de chevalier-enchanteur.

Chacun de ces personnages a son histoire et son tempérament, c'est louable bien que pas très utile vu ce que cela implique d'un point de vue scénaristique et rp dans le mode multi (c'est à dire rien). Cela s'illutre tout de même par les répliques que les personnages échangent au cours de la mission, un peu à la manière des party banter.
Malheureusement la quantité de répliques est très limitée, et si c'est assez drôle au début, à la fin d'une mission, quand l'archer vous aura demandé 20 fois si vous vouliez prendre un verre avec lui à la taverne, que la nécromancienne aura dit 50 fois que le reste du groupe est inutile et que l'alchimiste se sera demandé 10 fois si elle va retrouver la grotte qui se trouve près de Férelden... vous serez lassés par la répétitivité de ces discours.


© 2017 - Powered by e-cms - Dragon Age™ trademarks are the property of EA and BioWare - Hébergé par NitroServ