Présentation de DAI à l'E3 (par twitch)

Natara - - 25 commentaires - News
image
Lors du premier jour officiel de l'E3 à  Los Angeles, twitch a diffusé une présentation en direct de Dragon Age Inquisition.

Twitch est une plateforme de diffusion en direct qu'utilisent des joueurs pour montrer comment ils jouent, et associés à l'organisation de l'E3, ils ont présenté les plus grandes conférences et les présentations de nombreux jeux en direct depuis Los Angeles.

Pour présenter Dragon Age Inquisition, c'est Mark Darrah et Mike Laidlaw, respectivement producteur exécutif et directeur créatif, qui répondaient aux questions.

Pour les anglophones, nous vous conseillons de visionner directement la vidéo que nous avons enregistré pour vous, pour les autres, le résumé est juste en dessous ! (mais vous pouvez regarder les plus de 10 minutes de gameplay)



Comme il avait été dit lors de précédentes interview, les deux points qui ont été la priorité de Bioware lors du développement de Dragon Age Inquisition sont : mêler action en temps réel et aspect tactique lors de combats, et mêler une exploration "open world" à une trame narrative forte.


Exploration/environnement

Au niveau de l'exploration, il faudra s'attendre à un monde extrêmement vaste. Dès le début de la démo, la zone qui est montrée est les "Hinterlands" (la zone séparant Golefalois d'Ostagar et Lothering). Cette zone est à elle seule plus vaste que toutes les zones de Dragon Age Origins réunies.
Le monde sera divisé en plusieurs zones indépendantes à peu près aussi vaste que celle-ci, et s'étendra d'Orlais à Férelden. Nous seront donc amené à retrouver des lieux déjà explorés dans les précédents jeux et d'autres complètement nouveaux, les environnements sont quant à eux variés : forêt, jungle, désert, montagne enneigée...

Les personnages sont désormais capables de se déplacer sur l'axe vertical : sauter, grimper, passer au-dessus d'obstacle, tout cela est désormais possible et sera mis à contribution pour explorer chaque carte de fond en comble.

Vers 1:35 dans la vidéo, l'inquisiteur utilise un artefact laissé par l'ennemi (dont ils ne peuvent pas parler) qu'on peut détourner à notre avantage pour repérer les "shards" (des artefacts anciens à débusquer).

Quoi qu'il arrive, quand on se promène, toute action que l'on fait a un intérêt : amélioration de l'Inquisiteur ou son équipe (en récoltant par exemple de quoi faire des armes et armures) ou renforcer l'Inquisition en augmentant sa renommée (en aidant des villageois...).
De même, l'Inquisition a toujours une bonne raison (scénaristiquement parlant) de se rendre dans une région ou une autre, elle n'y va jamais pour "uniquement regarder le paysage".

Le jeu étant open world, il est donc virtuellement possible de se rendre où on veut quand on veut, mais ce n'est pas tout à fait exact. En effet, pour se rendre dans une nouvelle région, il faut remplir un certain nombre d'objectif avec l'inquisition : étendre son influence, monter un siège, capturer un fort...

Enfin, il sera possible de se promener sur le dos de diverses montures à collectionner, tels que des chevaux ou des créatures reptiliennes...

image


Combat

Annoncé au début du 9ème âge, les dragons font leur grand retour à Thedas, ces créatures légendaires se doivent d'offrir des combats épiques et un gros effort a été fait pour ces affrontements : il n'est plus question de simplement taper un cercle autour du dragon pour lui faire mal, il faut s'attaquer à diverses parties de son corps (tête, pattes, ailes...).
Quand une partie du corps est endommagée, cela a diverses conséquences, une patte brisée (comme cela arrive à 5:50) aura pour conséquence de le faire boiter et de gêner ses déplacements par exemple.
Les dragons sont tout de même des créatures très dangereuses qu'on trouvera plutôt vers la fin de la partie, il y en a de différentes sortes, et ils donnent le meilleur matériel possible.

Dans certains open world il arrive qu'on finisse par arrivé dans des zones où on est obligé de se faire massacrer, les créatures étant bien trop forte pour notre équipe. Ce ne sera pas le cas dans DAI, le système a été pensé pour qu'on ne soit jamais confronté à un combat qu'il est impossible de gagner (même si certains seront corsés).

Chaque personnage du groupe peut piocher parmi une centaine de talents (bien plus que dans les précédents jeux) et il sera donc possible de leur donner "le rôle qu'on souhaite".

Il sera possible de switcher en permanence entre les différents personnages du groupe, qu'on soit en mode temps réel ou tactique. De même, on peut switcher à tout moment entre le mode temps réel et le mode tactique.

image


Scénario

Après l'ouverture de la faille de l'immatériel, aucune des factions de Thedas ne souhaitait agir, toutes trop occupées à se faire la guerre ou a soigner leurs blessures.

Un groupe de personne décide qu'il faut tout de même faire quelque chose contre ce problème majeur, qui provoque entre autre l'apparition de démons un peu partout à travers le monde. Ce groupe formera, un peu contre l'avis de tout le monde, "l'Inquisition".

L'Inquisiteur a quant à lui une marque sur la main qui a un pouvoir bien pratique : elle lui donne le pouvoir de fermer les failles de l'Immatériel et c'est pourquoi il est souvent vu comme "le sauveur". Cependant, il ignore tout de l'origine de cette marque et ce sera un des mystères à résoudre.

Vers 6:50 dans la vidéo, l'Inquisiteur arrive au "wrecked castle" (château démoli). Ce château est très proche de la faille et l'immatériel s'y mélange au monde réel. Les démons utilisent ce château pour s'infiltrer dans le reste du monde.

image



Jeu de rôle et mécaniques de jeu (hors combat)


L'inquisiteur est entièrement personnalisables : toutes les races de Thedas, dans les 2 sexes, avec même 2 voix possibles par sexe. Tout le long de la démo, l'inquisiteur est en fait une femme qunari, Mike Laidlaw et Mark Darrah rappellent que c'est la première fois qu'on en voit dans le jeu et la trouve vraiment classe.

Au niveau de la personnalisation, il sera également possible de personnaliser les armures des compagnons.

Il s'agit du jeu Bioware avec le plus d'options de romances possibles, ils souhaitent vraiment que chacun puisse trouver (virtuellement) quelqu'un qu'il aime.

Si l'on peut tomber amoureux de certains personnages, il n'est pas interdit non plus de se disputer avec d'autres membres de l'équipe, chacun d'entre eux aillant une personnalité bien distinctes. Certains pourront quitter l'équipe, mais il faudrait vraiment le faire exprès et vouloir se compliquer la vie pour se retrouver à être le seul membre de l'inquisition.

Une des mécaniques dont ils sont particulièrement fiers est le "real-time roleplay". Cette mécanique permet de participer à tout moment aux dialogues des environs ou de dire "j'ai autre chose à faire" à une personne qui nous aborde. Les personnages réagiront en temps réels à nos choix lors de ces mini-dialogues.

On est le leader de l'inquisition, une organisation regroupant de nombreuses personnes, et c'est l'une des fonctions les plus importantes du jeu.

  • C'est grâce à l'inquisition qu'on choisit où va l'histoire

  • Si on veut se rendre à un endroit, on n'y va pas seul mais il faut utiliser l'inquisition pour y gagner en influence (politique, faits d'armes...)

  • On ne peut pas tout faire tout seul et l'inquisition nous prêtera régulièrement sa force (ne serait-ce que pour enfoncer la porte d'un château)

  • Les conseillés ne partent pas au combat avec le groupe, mais ils sont des représentant de l'inquisition. Léliana est l'une d'entre eux et a la charge de gérer nos espions et agents.

  • Il est possible d'améliorer son Inquisition de plusieurs manière, l'un d'entre eux est de récupérer du matériel en grande quantité pour leur permettre d'avoir de meilleurs armes et armures.



Parmi les multiples nouvelles compétences qui ont été ajoutées, certaines ne servent pas pour le combat mais pour d'autres choses. Par exemple, avoir fait des recherches sur les arcanes permettra de débloquer des options de dialogues quand ce savoir sera requis.

image


Divers

Il sera possible de sauvegarder à tout moment. Si on sent qu'on approche d'un moment difficile ou d'un choix important, on peut donc sauvegarder et recommencer, si besoin.

Les contrôles ont été pensés spécifiquement pour chaque plateforme, on ne devrait donc pas être obligé de jouer à la manette sur un pc, mais ce sera possible.

Il faut prévoir au minimum 50h pour terminer DAI, en ne se concentrant que sur le scénario et en ne faisant rien d'autre à côté.

Les équipe de Biowares ont commencé à travailler sur DAI avant même que DAO ne soit sorti, en faisant des textes et dessins conceptuels. Ils équipes de développement ont commencer à s'entrainer avec le moteur Frostbyte 3 il y a 4 ans, et depuis à peu près 3 ans et demi ils sont à fond sur DAI.
La taille de l'équipe n'a cessé de grossir, allant jusqu'à dépasser celles des précédents jeux.

image


Nous remercions Twitch, Mike Laidlaw, Mark Darrah et toutes les équipes Bioware pour cette présentation détaillée du futur Dragon Age Inquisition. Et on a décidément de plus en plus envie d'y jouer !

Commentaires

O.K., avant je trépignais d'impatience, maintenant, je bave d'envie XP.
Je sens que je vais passer beaucoup, beaucoup plus que cinquante heures dessus.
Je suis contente qu'on puisse personnaliser l'armure des compagnons, ça m'avait un peu agacée dans DAII.

Allez ! Plus que 116 jours !  ;D

Merci pour la traduction, j'avais compris la majorité des éléments en anglais mais quelques détails m'avaient échappés.
Beau boulot pour cet article! merci beaucoup.

+1 pour le système de combat qui semble avoir été amélioré sur de bons points. a voir la bête en mains.
le système a été pensé pour qu'on ne soit jamais confronté à un combat qu'il est impossible de gagner (même si certains seront corsés).

Aie aie! espérons qu'ils sauront bien doser la chose et qu'on ne se retrouve pas avec une fausse difficulté genre Mass Effect. L'aspect "tactique" va atténuer l'effet je pense sauf s'ils anticipent mal et qu'il y a des capacités ou combinaisons de capacités abusées qui vont trop facilité les choses. A voir mais en voyant ce qu'ils ont fait jusqu'ici, ça ne m'enchante que moyen.

Après l'ouverture de la faille de l'immatériel, aucune des factions de Thedas ne souhaitait agir, toutes trop occupées à se faire la guerre ou a soigner leurs blessures.


Aaah les moissonneurs arrivent! mais on ne vous aidera pas parce qu'on aime pas les Krogans, ou non ne vous aide pas car on veut garder notre avance technologique... Faudrait que Bioware arrête avec ça car c'est bancal, si une grosse menace est là ouvertement c'est un reflexe de survie que de faire front ensemble. Les goths se sont bien alliés a leurs ennemis de toujours les romains pour repousser les huns... bref, le truc de "on reste dans notre coin pour X raison ça ne tient pas :( ça m'avait déjà gonflé car incohérent dans ME3... Dans DAO encore, la menace n'était pas claire au départ. Là ya une grosse faille et j'attends leurs justifications à la noix pour que personne ne se bouge le fion...

Un groupe de personne décide qu'il faut tout de même faire quelque chose contre ce problème majeur, qui provoque entre autre l'apparition de démons un peu partout à travers le monde. Ce groupe formera, un peu contre l'avis de tout le monde, "l'Inquisition".


Il y a une menace et les gens ne veulent pas que quelqu'un s'en occupe? Etrange... et j'ai toujours du mal avec le terme inquisition qui  est à la base lié à la religion et à des heures bien sombres... les inquisiteurs n'étant pas des enfants de coeur n'hésitant pas à torturer et tuer.... là je retrouve pas du tout ça. Inquisition contre les démons ok, mais alors on va traquer du mage? On va pouvoir torturer des gens? on va devoir exorciser des gens? les sequestrer? Pourquoi les templiers et la chantrie ne bougent pas alors que c'est eux les inquisiteurs en toute logique? Là je comprends pas et je ressens pas toute cette lourdeur dans l'ambiance qu'ils montrent... J'ai peur que ça soit encore bien soft et au final loin du propos...

L'Inquisiteur a quant à lui une marque sur la main qui a un pouvoir bien pratique : elle lui donne le pouvoir de fermer les failles de l'Immatériel et c'est pourquoi il est souvent vu comme "le sauveur". Cependant, il ignore tout de l'origine de cette marque et ce sera un des mystères à résoudre.


Tu es l'élu néo. On parie combien qu'il va y avoir une fin où l'inquisiteur peut controler la faille et devenir maitre du monde? (Revan style) Bref, encore un être exceptionnel qui justifiera que les gens le suivent sans poser la moindre question parce que c'est Jezousse vous voyez?

Tout le long de la démo, l'inquisiteur est en fait une femme qunari

Ca me plait sur la forme car bien badass, mais pas sur le fond car ça va à l'encontre de la description de Sten par rapport aux qunaris partiarcaux avec les femelles au camps... il n'a d'ialleurs aucun respect pour le garde des ombres s'il s'agit d'une femme... Ca me géne qu'ils fassent l'impasse sur une partie du BG même si, du fait que ce soit Jezousse avec sa marque, ça peut justifier un peu qu'elle soit là mais... j'espère qu'ils feront bien comprendre qu'elle en a baver pour s'élever au sein des Qunaris et prendre son indépendance, prouver sa valeur...

Il s'agit du jeu Bioware avec le plus d'options de romances possibles, ils souhaitent vraiment que chacun puisse trouver (virtuellement) quelqu'un qu'il aime.


L'argument de Bioware... A croire que les gens jouent pour ça plus que pour le jeu et le fond du jeu? .... vraiment? :D En fait les jeux Bioware ce sont des simulations d'amourettes.

Si l'on peut tomber amoureux de certains personnages, il n'est pas interdit non plus de se disputer avec d'autres membres de l'équipe, chacun d'entre eux aillant une personnalité bien distinctes. Certains pourront quitter l'équipe, mais il faudrait vraiment le faire exprès et vouloir se compliquer la vie pour se retrouver à être le seul membre de l'inquisition.


ça c'ets un truc qu'ils n'ont jamais exploité à fond. Déjà parce que l'influence sur les membres se fait que s'ils sont avec soit dans les dialogues, comme si jamais ils parlaient entre eux dans le dos du perso, et que leur départ était des plus prévisible quand ça arrivait. Il faudrait qu'ils soient plus surprenant du style un perso cuicui les petits oiseaux qui a entendu dire que l'inquisitrice à sacrifier des innocents pour arriver a ses fins et qu'elle lui laisse pas la possibilité de se justifier, lui claquant la porte au nez. Dans tous les jeux Bioware le seul moment qui m'a fait cet effet de "non prévisible" c'est quand Wynne m'a attaqué car j'avais Morrigan dans mon équipe, sans me laisser le choix. Et ça, faudrait qu'il le fasse plus souvent, que ce soit même impossible de finir le jeu avec tous les personnages comme ça ça donnerait encore plus de rejouabilité....

On ne peut pas tout faire tout seul et l'inquisition nous prêtera régulièrement sa force (ne serait-ce que pour enfoncer la porte d'un château)


On reparle de la lourde porte en métal que le perso éclate d'un coup d'épée dans la longue vidéo de gameplay d'il y a quelques mois? :D Bon ok c'était gratuit...

Les conseillés ne partent pas au combat avec le groupe, mais ils sont des représentant de l'inquisition. Léliana est l'une d'entre eux et a la charge de gérer nos espions et agents.


NWN2 style.Mais du coup pourront-ils partir? et s'ils partent, comment pourrons nous gérer ce que les conseillers faisaient?

Il est possible d'améliorer son Inquisition de plusieurs manière, l'un d'entre eux est de récupérer du matériel en grande quantité pour leur permettre d'avoir de meilleurs armes et armures.


NWN2 style... again. Mais c’est bien j'attendais qu'un jeu s'en inspire et pousse le concept plus loin. :)


Bon malgré tout le négatif que je peux sortir sur le jeu et mes doutes sincéres sur pas mal de points, c'est quand même rassurant. Il aura des défauts c'est sûr, mais il mérite qu'on s'y penche. Je reviens sur le fait que je n'acheterai pas même si je ne suis toujours pas conquis au point de l'avoir Day One.
Il faut prévoir au minimum 50h pour terminer DAI, en ne se concentrant que sur le scénario et en ne faisant rien d'autre à côté


Alléluia mes frères !
Je rêvais d'un Dragon Age où je ferai vivre mon personnage des heures et des heures (et des heures) o/

Ca me plait sur la forme car bien badass, mais pas sur le fond car ça va à l'encontre de la description de Sten par rapport aux qunaris partiarcaux avec les femelles au camps... il n'a d'ialleurs aucun respect pour le garde des ombres s'il s'agit d'une femme... Ca me géne qu'ils fassent l'impasse sur une partie du BG même si, du fait que ce soit Jezousse avec sa marque, ça peut justifier un peu qu'elle soit là mais... j'espère qu'ils feront bien comprendre qu'elle en a baver pour s'élever au sein des Qunaris et prendre son indépendance, prouver sa valeur...


Beaucoup de Qunari se sont détournés du Qun, c'est juste la première fois ou c'est une femme. Je ne trouve pas qu'il y ait un réel problème de fond si, comme tu l'as dit, ils nous font comprendre qu'elle en a bavé.
EDIT : je vais pousser mon raisonnement un peu plus loin -> "Beaucoup" est un bien grand mot, on va juste dire qu'il y en a. Et le fait qu'une femme s'écarte du Qun (tablons que c'est la raison pour laquelle elle se trouve ici) doit être encore plus rare puisque même les Tal-Vashoth doivent voir les femmes comme inférieures (de simples paysanes ou quelques autres rôles pré-définis)...

Bon malgré tout le négatif que je peux sortir sur le jeu et mes doutes sincéres sur pas mal de points, c'est quand même rassurant. Il aura des défauts c'est sûr, mais il mérite qu'on s'y penche.


Bien content que quelqu'un parle des défauts, tout ne peut pas être parfait et le doute est totalement permis quand on repense à DA2 *sifflote*

En tout cas c'est un très bon article Natara. La raison pour laquelle je me suis inscris ici :D
Je rejoins Tenkai sur le fait qu'il n'est pas complètement aberrant qu'une femme qunari (ou plus précisément Kossith, mais j'ai l'impression que ce terme est tombé en désuétude car personne ne le connaît :p ) soit l'inquisitrice. D'une part, si elle fait équipe avec Iron Bull, il est forcé que ce soit une Tal-Vashoth, donc une dissidente du Qun et elle en a rien à faire des principes du Qun, elle a même plutôt tendance à s'y opposer.
Ensuite, la société Qunari n'est pas si patriarcale, ils sont dirigés par un triumvira composé d'un homme (pour la guerre), d'une femme (politique intérieur) et d'un troisième indifféremment homme ou femme (le culte). Et il peut arriver dans certains cas, assez rares mais existants, qu'une femme soit guerrière ou un homme à élever les enfants, si le Qun a estimé que c'était leur place.
(Plus d'info sur les Qunari ? enjoy  : http://www.dragonagesaga.com/autres-dossiers/univers/les-qunari.html )

Pour les "combats jamais impossibles" je pense surtout qu'il s'agit de nous faire toujours tomber sur des groupes d'ennemis qui soient adaptés à notre niveau (assez chiant quand on se retrouve coincés dans une zone blindée de mob niveau 50 quand on est niveau 10...). Mais y a pas vraiment plus de précisions dans la présentation, alors faudra voir une fois le jeu en main... Ou dans une autre interview si quelqu'un revient dessus :p

Pour les groupes ennemis qui ne s'associent pas alors qu'une menace terrible s'abat sur le monde... Bah en fait, si on regarde la chronologie de Thedas, c'est arrivé assez souvent, Orlais allant même jusqu'à profiter d'un enclin pour envahir les marches libres par exemple.
Le fait que le groupe se soit créé "contre l'avis de tous", j'ai un peu mal traduit l'expression en fait... L'idée est plus qu'elle s'est créée sans consulter personnes et toutes les factions sont méfiantes à son égard, voire hostile (les templiers doivent voir d'un très mauvais œil la présence de mages dans leurs rangs par exemple...)

Sinon, le terme Inquisition n'a pas vraiment le même sens à Thedas que dans notre monde... La première inquisition s'était aussi un groupe de mage et de non-mages, non-religieux (même s'il y avait des croyants dedans) qui s'était formé pour ramené un peu de calme dans le chaos où des apostats faisaient la foire de partout et des mages plus sympas étaient persécutés par les non-mages. Le voile était bien altéré à cause de ces conflits et il y avait là aussi un problème de démon. Cette première inquisition n'était donc pas non plus du genre "crois ou meurt". (cf dossier "religion" / "chercheurs de vérité" : http://www.dragonagesaga.com/religions-news-35.html?#partOrg)

Par contre c'est vrai que ça fait un "élu" de plus, c'est tellement fréquent dans les jeux de rôles que le héros soit le seul et l'unique à avoir un pouvoir particulier qui sauvera le monde que s'en est lassant, mais faudra voir comment ce sera amené.
garrus_tali - 14/06/2014 20:53
Le seul truc qui me fait un peu flipper c'est la difficulté du jeu. J'ai beau joué beaucoup, je suis plutôt nulle en ce qui concerne la tactique. Je suis plutôt du genre à foncer dans le tas. Du coup, je vais sûrement bien galérer. Mais 50h minimum ?! *bave* Non franchement, de mon côté, j'ai dû mal à voir des défauts.

Peut être juste des choses que j'aurai fais différement. Par exemple, je sais que l'open world est hyper en vogue et qu'à terme quasiment tous les jeux seront ainsi mais ce n'est pas vraiment LE truc que j'attendais. Franchement, je m'en fiche bien d'avoir des lieux avec des couloirs ou des chemins dont on ne peut pas beaucoup s'écarter.

Sinon, bon c'est normal qu'on ne nous dise pas tout mais j'aurai bien aimé savoir s'il va y avoir beaucoup d'anciens perso.

Pour les romances, alors là, je dis non. On ne peut pas critiquer ça. C'est aussi une des marques (si ce n'est LA marque) de fabrique de Bioware. Okay ce n'est pas les sims n'ont plus mais c'est hyper important. En plus, ce n'est pas comme si, ils nous obligeaient à en avoir une. On peut très bien faire tout le jeu sans romance.

Pour l'élu(e), oui c'est quelque chose qui revient souvent mais ça ne me dérange absolument pas. En même temps, je ne vois pas comment ils pourraient amener la chose autrement. Jouer un soldat qui peut mourir à tout moment parce qu'on s'en fout, il y a en un million qui peut le remplacer... heu... pas sûre que j'aimerai jouer ça.  ;D
Je parle pas forcément d'être le soldat lambda qui va crever à tout moment, mais si on regarde bien, on avait échappé à ce principe "d'être élu" dans DAO et DA2 :
- le garde des ombres a une super résistance aux engeances, mais il fait parti du groupe des gardes des ombres et il n'est pas le seul, c'est tout un groupe qui est comme lui (bon, ok, Loghain a bien réduit le nombre à Ferelden)
- Hawke est juste un citoyen lambda qui se fait de bons contacts et réussis à se faire une place dans la société, jusqu'à ce que ça tourne cacao...
Merci pour les précisions Natara, ça remet en perspective pas mal de choses. :)

Quant aux romances, j'insiste sur le fait que ça commence à bien faire. C'est quasiment le premier argument toujours balancé, la question que les fans posent en premier. Après quoi il y a des clubs de fanboys/girls sur les personnages et Bioware en joue pour masquer les choses. Ya des incohérence? c'est pas grave, il y a des romances et des persos super qu'ils sont cool trop bien.  Suffit de voir le DLC Citadel de Mass Effect pour s'en convaincre. "on a fait de la merde, mais c'est pas grave on compile tous les délires de fans sur les persos et vous serez content, vous oublierez la fin pourrie et les incohérences du jeu".

Pire, ils mettent en avant les persos mais soyons honnête, leur écriture manque de profondeur, reste plutôt simple voire parfois un peu incohérente... J'ai vraiment de plus en plus de mal à m'attacher aux persos de Bioware car ils sont trop lisses, ils ont des traits trop... grossiers.
Je ne veux pas lancer un débat gueguerre mais si l'on comparre avec Witcher, on voit qu'il y a aussi des romances, que les personnages sont écrit bien plus en finesse et en nuance, loin des sempiternels archétypes de Bioware... Et pourtant même si c'est rapidement évoqué dans les arguments de vente, c'est pas là le coeur du jeu. pourquoi? parce que le fond, l'histoire prime sur les histoires de fesses virtuelles. Parce que c'est un jeu adulte et que ça fait partie d'un tout, oui il y a du sexe, oui il y a de la fesse, oui il y a des sentiments complexes (et Witcher 3 laissera place à un triangle amoureux d'ailleurs... chose que Bioware n'a jamais sû maitriser) mais c'est normal, ce n'est qu'un élément qui ne prime pas par rapport aux autres.

Chez Bioware, on à l'impression que c'est à se taper le cul par terre, que c'est LE truc du jeu... alors que ce sont des dialogues ultra mécaniques (a tel moment, tel phrase, a tel moment tel cadeau, on fait monter une jauge, la romance se déclenche a tel moment...) que ça en devient pas du tout naturel. Moi j'y crois pas (et encore moins quand ils font l'amour comme des pantin desarticulés en gardant leurs sous vêtement :p)

C'est leur manière de faire. Et on fait croire aux gens que c'est génial, et les gens aiment ça... Et du coup on vent du contenu supplémentaire, des goodies... ça marche, tant mieux, mais je pense que ça nuit aussi à la qualité du jeu tout ce battage sur les "romances qui sont trop bien parce que les persos ils sont trop cool".

Le jour où ils mettront des persos crédibles, où les histoires de sentiment ou d'attrait sexuel seront bien moins prévisibles et pourront arriver à n'importe quel moment, là je comprendrai. Jusque maintenant, c'est plus du marketing et de la poudre aux yeux en exagérant l'affecte des joueurs par rapport aux persos. :p

Bref! j'espère que vous avez compris pourquoi je trouve ça chiant et que ça me gonfle aussi de voir tous les fanboys/girls dans les communautés qui n'ont des délires que sur les persos et les romances alors qu'il y a tellement plus dans les jeux. J'ai même l'impression que ça en éclipse une partie du reste... Et que les développeurs en profite un peu comme un cache misère.

mais bon :) Vala!
Tenkaï - 15/06/2014 2:08
Par contre c'est vrai que ça fait un "élu" de plus, c'est tellement fréquent dans les jeux de rôles que le héros soit le seul et l'unique à avoir un pouvoir particulier qui sauvera le monde que s'en est lassant, mais faudra voir comment ce sera amené.


Honteusement je vais avouer que ce n'est pas quelque chose qui m’horripile, je m'attarde plus sur l'évolution de mon personnage. Et puis avoir le pouvoir de refermer des brèches n'est pas non plus LE pouvoir qui rend le heros surpuissant.
À mes yeux c'est un gars comme les autres à qui on impose la lourde tâche de "sauver le monde" parce qu'il en a le pouvoir.

Quant aux romances, j'insiste sur le fait que ça commence à bien faire. C'est quasiment le premier argument toujours balancé, la question que les fans posent en premier. Après quoi il y a des clubs de fanboys/girls sur les personnages et Bioware en joue pour masquer les choses. Ya des incohérence? c'est pas grave, il y a des romances et des persos super qu'ils sont cool trop bien.  Suffit de voir le DLC Citadel de Mass Effect pour s'en convaincre. "on a fait de la merde, mais c'est pas grave on compile tous les délires de fans sur les persos et vous serez content, vous oublierez la fin pourrie et les incohérences du jeu".


Je ne suis pas contre les romances personnellement, juste contre le fait que se soit mis en avant... comme je l'ai dit, ce qui me plait c'est de faire évoluer mon personnage et j'ai envie de pouvoir "sortir" avec quelqu'un si ce quelqu'un me plait ^^

(et encore moins quand ils font l'amour comme des pantin desarticulés en gardant leurs sous vêtement :p)


Reproche qui a été fait à Bioware (si je me souviens bien) et qui doit être amélioré

Le jour où ils mettront des persos crédibles, où les histoires de sentiment ou d'attrait sexuel seront bien moins prévisibles et pourront arriver à n'importe quel moment, là je comprendrai.


Bien d'accord, mais compliqué à mettre en place, non ?

Bref! j'espère que vous avez compris pourquoi je trouve ça chiant et que ça me gonfle aussi de voir tous les fanboys/girls dans les communautés qui n'ont des délires que sur les persos et les romances alors qu'il y a tellement plus dans les jeux.


Et là, du coup, j'ai l'impression que ça me concerne. Je vis mon personnage, ce sera "moi" pendant plusieurs heures de jeu. Mais c'est peut-être dû au fait que je fais du jeu de rôle sur table depuis un sacré moment qui m'a donné cette façon de jouer.
Enfin oui et non, puisque je ne fais pas "que" délirer sur mon perso ^^

Ah, j'ai faillit oublier :

Pire, ils mettent en avant les persos mais soyons honnête, leur écriture manque de profondeur, reste plutôt simple voire parfois un peu incohérente... J'ai vraiment de plus en plus de mal à m'attacher aux persos de Bioware car ils sont trop lisses, ils ont des traits trop... grossiers.


Totalement d'accord !
J'ai eu cette discussion récemment sur ce forum par rapport à Fenris (et Merril dans un autre sujet) ^^
garrus_tali - 15/06/2014 15:33
Ah non mais si on prends en exemple DA2 là, je ne peux être que totalement d'accord. J'ai jamais pu assumer une romance dans ce jeu là parce qu'elles n'avaient strictement aucun intérêt et les personnages sont creux.

Par contre, je trouve que Bioware a quand même créée des belles romances comme dans Mass effect avec Tali/garrus/jack et même Thane. En ce qui concerne, DAO, la romance avec Morrigan est pas mal même si je comprends parfaitement que le côté, je t'offre des cadeaux pour que tu m'aimes et mal foutu. Ça, j'avoue.

Après, Samus, tu sembles toi même accordé bien trop de crédits aux romances, puisque comme on l'a déjà dit, tu n'es absolument pas obligé d'en avoir une. Dès lors, je ne vois pas trop ce qui te gêne. De mon côté, j'adore les romances (quand c'est bien fait) d'autant que ça permet souvent d'en découvrir plus sur un personnage que si on n'avait qu'une simple amitié. Je prends l'exemple de Garrus, qui aurait pu se douter qu'il était aussi timide et du genre à mettre les pieds dans le plat.  ;D

Pour ce qui est du DLC citadelle, c'est un DLC fait pour les fans. Donc évidemment, qu'il y a des incohérences. Le but était de faire une sorte de baroud d'honneur avant la fin de ME3. Alors oui, il ne faut pas prendre ce DLC comme faisant partie intégrante du jeu à mon avis (surtout qu'il est particulièrement mal placé) mais plus comme un cadeau fait aux fans. Pour moi c'est un des meilleurs DLC, et je reprends particulièrement plaisir à y rejouer parce que c'est sympa dans un jeu comme celui-ci de retrouver les potes et/ou sa romance (ou pas, si on est célibataire) et de faire une petite fête. Même si bien sûr, dans le contexte actuel, c'est complètement ridicule.

Après c'est quelque chose qu'ils pouvaient faire aussi parce que c'était une trilogie avec les mêmes perso qui nous suivent depuis un bout de temps. J'imagine mal la même chose avec Dragon age inquisition.

Bien d'accord, mais compliqué à mettre en place, non ?


Pas tant, déjà rien que le fait de mettre des moments différents à des lieux différents dans des circonstances différentes, voire des options specifiques en fonction des personnages en fonction des lieux, c'est pas si complexe et ça donnerait déjà moins le coté "il faut que j'attendes juste avant la fin pour avoir la scene de fesse qui du coup manque de crédibilité. Comme quand Garrus dit "ouai ça peut attendre?" J'sais pas ça colle moyen en fait. Pareil pour DAO on peut se taper tout le monde mais simplement au camps ou l'option strange avec isabella, mais voilà, c'est pas naturel. C'est là le reproche que je fais et le fait que ce soit mécanique à mort, que moi ça me fait plus rire qu'une émotion du style "ah c'est beau, ça arirve bien, naturellement, c'est à point nommé". Encore une fois j'ai envie de citer Witcher même si la mecanique est un poil différente dans le sens où on a pas braiment une équipe tout le temps autour du perso, mais les options sont assez intelligemment distillés et nombreuses pour qu'on aie un sentiment de liberté, pas de carotte "bon vous avez été sage, maintenant vla la scene de cul mal animée, mal mise en scène et sans émotion" (exception faite peut être de celle de ME1 qui était plutot bien pensée dans sa mise en scène j'entends :p)

Et là, du coup, j'ai l'impression que ça me concerne. Je vis mon personnage, ce sera "moi" pendant plusieurs heures de jeu. Mais c'est peut-être dû au fait que je fais du jeu de rôle sur table depuis un sacré moment qui m'a donné cette façon de jouer.
Enfin oui et non, puisque je ne fais pas "que" délirer sur mon perso ^^


j'en ai fait pas mal aussi mais justement j'ai jamais compris le "mon perso c'est moi", non à l'extreme limite c'ets un avatar dans lequel on insufle quelques unes de ses valeurs. Ce n'est pas nous. Je suis très attaché à ma Shepard, je ne joue que des persos féminin d'ialleurs, mais ce ne sont pas des "moi". chacun à son caractére. Ma garde des ombre était gentille, ma Hawke se foutait de la gueule de tout le monde, mon inquisitrice sera une inquisitrice... Et faudra pas la faire chier ^^

J'ai eu cette discussion récemment sur ce forum par rapport à Fenris (et Merril dans un autre sujet) ^^


Oui enfin là tu prends quasiment les pires... Surtout Fenris qui dès le début t'attire dans un piège à sa place et te dit qu'il t'a envoyé à la mort à sa place, que t'as tué des gardes qui faisaient que leur boulot honnêtement et qui ensuite te demande de l'aider.... normaaal. Le pire étant que tu ne peux pas l'envoyer vraiment chier, ni même le tuer comme on avait l'option avec Zevran. Bravo Bioware.
Bref, chaque personnage à ses défauts, certains sont mieux que d'autres, l'écriture est inégale. Mais quand on prend le cas des romances, justement celle de jack dans Mass Effect dégomme le personnage. C'est comme Morrigan qui finalement devient un peu mièvre d'après ce que j'ai compris ^^" Bref, au lieu de faire pléthore de persos ils devraient vraiment se concentrer sur quelques uns. Là ils disent "on en fait plein pour plaire à plein de monde". Raisonnement bidon car plus il y en a, plus ils risquent de saouler les gens, ça marche dans les deux sens, et puis moins ils passeront du temps sur chaque perso. Alors que si on prend un perso bien mystérieux qu'on découvre petit à petit et pas forcément seulement par ce qu'il raconte, mais aussi par des rumeurs, par des écris... bref des persos qui ont des part d'ombre... là, même si c'est une elfe nunuche, yaura de l'interet. Enfin bon, a un certain degré car une elfe nunuche dans un univers aussi "dur", ça fait un peu tache. xD

Après, Samus, tu sembles toi même accordé bien trop de crédits aux romances, puisque comme on l'a déjà dit, tu n'es absolument pas obligé d'en avoir une. Dès lors, je ne vois pas trop ce qui te gêne.


je ne nie pas que les romances ont leur importance, dans un jeu complet, auxxi complexe, il faut toucher à toutes les émotions du joueur. Ce que je reproche, c'est que ça prend trop le pas sur le reste. Que ce soit dans la communication mais aussi auprès des joueurs. Je suis toutes les communications de Bioware et on nous rabache les oreilles avec ça, avec les persos en général au lieu de laisser les joueurs les découvrir... et derrière toujours cette question "ouai mais est ce qu'on pourra le/la/les baiser? car oui ça tourne qu'autour de ça, ça eclipse même le reste. J'étais admin avant, mais ça c'était avant. Roleplay depuis ME1, et j'ai vu l'évolution au fil des trois jeux, la communauté à évolué. Et à la fin, ça ne devenait que rp de romance, de fesse... on faisait une aventure, fallait systématiquement que ça finisse en partie de jambe en l'air. Pire, j'ai refusé une fois, on m'a vraiment fait la gueule, comme si c'était un dû. C'est Bioware, ça marche comme ça. Tu vas sur les réseaux sociaux, tu ne bouffe que ça, tu vas sur Deviantart 80% des créations tourne sur ça... tu vas sur les tchat de fan, ça ne tourne que là dessus, les forum, ça tourne à la baston entre les pro truc et les pro machin. Les perso les perso les perso... le marketing de Bioware, quasiment que sur les persos... Stop. juste stop. je suis un gros fan des univers de Bioware, mais des univers seulement. Or je me rends compte qu'a force de ne mettre que les persos en avant, le fond se perd un peu... on ne peut plus discuter vraiment d'un sujet sans que ça revienne là dessus. Bref, maintenant Bioware = Romance. Pourtant regarde sur Kotor t'avais déjà ça. ya eu quelques trucs sur internet en rapport avec ça. Mais pas QUE ça. Voilà ce que je reproche. Et le pire, c'est qu'on en fait tout un patacaisse alors que, je le répète, ça pourrait être vraiment mieux. Enfin vous m'avez compris :)

De mon côté, j'adore les romances (quand c'est bien fait) d'autant que ça permet souvent d'en découvrir plus sur un personnage que si on n'avait qu'une simple amitié. Je prends l'exemple de Garrus, qui aurait pu se douter qu'il était aussi timide et du genre à mettre les pieds dans le plat.  ;D


Ouai enfin le truc du perso maladroit ils nous le sortent avec Morrigan, avec Tali, avec Jack... avec Liara (beurk) enfin voilà ^^ On en apprend pas vraiment plus non. Justement ce qui serait interessant c'est qu'ils se livrent vraiment plus et que là on comprenne leurs plus profonds démons. Au lieu de ça on a des persos qui confieraient complétement leur vie et tous les secrets en quelques dialogues sans qu'il n'y ai d'affinité particulière. J'sais pas, pour moi, ça colle pas. ME2 étant peut être le pire avec les quêtes de loyauté qui partant d'une bonne idée, deviennent complétement ridicules à la longue, dans le contexte et dans la redondance tout comme les sujets abordés. vous en conviendrez ^^ En gros si quête perso il y a, ça devrait être seulement sur les personnages avec qui on a le plus d'affinité, pas simplement par mecanisme parce qu'il faut absolument que tout le jeu puisse être directement accessible et exploitable. Faut dire, ce serait dommage que les dev travaillent sur des quêtes qu'une partie des joueurs passerait, quitte à faire des trucs au level design peu inspiré avec moultes combats sans queue ni tête... mais là, c'est une autre histoire ;)

Pour ce qui est du DLC citadelle, c'est un DLC fait pour les fans. Donc évidemment, qu'il y a des incohérences. Le but était de faire une sorte de baroud d'honneur avant la fin de ME3. Alors oui, il ne faut pas prendre ce DLC comme faisant partie intégrante du jeu à mon avis (surtout qu'il est particulièrement mal placé) mais plus comme un cadeau fait aux fans. Pour moi c'est un des meilleurs DLC, et je reprends particulièrement plaisir à y rejouer parce que c'est sympa dans un jeu comme celui-ci de retrouver les potes et/ou sa romance (ou pas, si on est célibataire) et de faire une petite fête. Même si bien sûr, dans le contexte actuel, c'est complètement ridicule.


Attention, je n'ai pas dit que le DLC était ridicule, moi même j'ai bien apprécié son contenu, les clin d'oeil, même l'histoire... donc non, ce n'ets pas ça le problème. Le hic, c'est qu'ils ont eu une pillule acide avec la fin qui ets partie en cawette. Qu'ils ont déçu beaucoup de monde s'étant investit et qui au final se sont un chouilla fermé l'univers... Surtout, qu'ils ballayent tous les choix du personnage alors que ça aurait dû être un aboutissement, bref, c'était malavisé. Le DLC citadel, quand j'ai vu les réactions des fans justement "oh j'ai eu ma vraie fin"... j'sais pas, ça m'a donné l'impression de "on leur balance un os à ronger pour les calmer". Et forcément, ça tape dans les persos. Pourquoi n'ont il pas fait un DLC épique, un gros baroud d'honneur justement qui explique ce que chaque perso fait à la fin. Tiens oui justement quitte à exploiter les persos, ils auraient pu nous permettre de les jouer (pas dur ils avaient développé le multi donc c'est possible ils ont toutes les anim pour chaque espèce) et rajouter un vrai contenu à l'histoire et au background, plus de cohérence à la bataille finale? Par exemple. C'est tout, je trouve que c'est une pirouette de leur part. Si la fin avait été superbe, ok, pas de soucis, c'est le petit mot de fin pour rire. Au vu de la polémique qu'il y a eu avant, ça m'a fait rire jaune je l'avoue. Ca fait vraiment fanservice pour s'en sortir sur une bonne note sans trop se fouler.

Après c'est quelque chose qu'ils pouvaient faire aussi parce que c'était une trilogie avec les mêmes perso qui nous suivent depuis un bout de temps. J'imagine mal la même chose avec Dragon age inquisition.


Ouai peut être c'est sûr que c'est toujours mieux de faire ça comme ça dans une trilogie comme mass Effect que de balancer des persos random du premier opus dans DA2 parce qu'ils sont trop cool et que les gens ils les aiment alors on va les mettre qu'importe si c'est nul. Le fanservice a ses limites.

Voilà en fait ce qui me dérange dans tout, c'est le fanservice qui nuit finalement à la cohérence et au fond. Je trouve que bioware au fil du temps s'est plus tourner là dessus pour toucher un maximum les foules et faire plus e pognon (via les produits dérivés notemment, suffit de voir les BD, même les animés...) alors qu'avant ils bossaient vraiment sur le fond avant de rajouter ces petites choses. On peut être d'accord ou pas avec moi. Mais le fait est que oui, je suis déçu parce que deviens Bioware et oui, je pense que tout ça n'est qu'un phénoméne sur lequel ils surfent par facilité et que ça ne les aide pas à avoir un produit fini de la qualité escomptée. :)

Merci d'avoir lu ce pavé :p
mrlawyer - 16/06/2014 11:23
je ne sais pas si vous avez remarqué mais c'est quoi ce pictogramme dans l'insertion de la roue de dialogue. cela ne devez pas être supprimé ?
question romance.... Pour mass effect, j'ai trouvé que celle de garrus et de Miranda était bien faite. Même celle de Ashley dans le 1. Même dans dragon âge j'ai trouvé que étaient bien. Morrigan n'est pas mièvre et au contraire l'eau de rose la gonfle.  Par contre hormis mon goût immodéré pour les elfes, les romances  dans DAII  étaient à chier. car au contraire de DAI ou une sorte de confiance s'instaurait dans l'écriture, là nada. je fais tu ramasses les cendres après. en fait toute l'histoire est comme ça.  >:(

Comme the witcher ou DA ou Mass effect je trouve comme beaucoup qu'on en fait trop. Une bonne histoire un bon scénario, un background de folie c'est le plus important. En fait même le côté sexe est pour moi à enlever. Justement dans la romance Miranda hormis l'aspect kich de la scène la romance est bien faite. il s'agit pas d'influer de la vie quotidienne dans le jeu mais mettre plus d'interactions quand tu es en romances et rendre plus important les conséquences de tes actions et de tes dires sur telle ou telle question doit rendre la romance possible ou pas. Comme par exemple j'aurai bien vu morrigan affronter sa mère avec nous

comparer les romances de the witcher et DA ou Mass effect c'est incohérent je trouve car justement dans l'un on est un étalon qui saute sur tout ce qui bouge ou presque ( il n'y pas réellement d'interaction ) et de l'autre on a un côté eau de rose mêlant libertinage et mièvrerie.
j'en ai fait pas mal aussi mais justement j'ai jamais compris le "mon perso c'est moi", non à l'extreme limite c'ets un avatar dans lequel on insufle quelques unes de ses valeurs. Ce n'est pas nous.


Chacun a sa façon de jouer à un RPG. Je baigne dedans depuis 95, date à laquelle j'ai commencé à jouer aux RPG sur table, et j'ai toujours pris l'habitude de créer un personnage que j'incarne, ses choix sont mes choix, ses goûts sont mes goûts... enfin bref, je ne peux pas te faire changer de point de vue sur ce sujet et toi non plus.

Oui enfin là tu prends quasiment les pires... Surtout Fenris qui dès le début t'attire dans un piège à sa place et te dit qu'il t'a envoyé à la mort à sa place, que t'as tué des gardes qui faisaient que leur boulot honnêtement et qui ensuite te demande de l'aider.... normaaal. Le pire étant que tu ne peux pas l'envoyer vraiment chier, ni même le tuer comme on avait l'option avec Zevran. Bravo Bioware.
Bref, chaque personnage à ses défauts, certains sont mieux que d'autres, l'écriture est inégale. Mais quand on prend le cas des romances, justement celle de jack dans Mass Effect dégomme le personnage. C'est comme Morrigan qui finalement devient un peu mièvre d'après ce que j'ai compris ^^" Bref, au lieu de faire pléthore de persos ils devraient vraiment se concentrer sur quelques uns. Là ils disent "on en fait plein pour plaire à plein de monde". Raisonnement bidon car plus il y en a, plus ils risquent de saouler les gens, ça marche dans les deux sens, et puis moins ils passeront du temps sur chaque perso. Alors que si on prend un perso bien mystérieux qu'on découvre petit à petit et pas forcément seulement par ce qu'il raconte, mais aussi par des rumeurs, par des écris... bref des persos qui ont des part d'ombre... là, même si c'est une elfe nunuche, yaura de l'interet. Enfin bon, a un certain degré car une elfe nunuche dans un univers aussi "dur", ça fait un peu tache. xD


Je suis totalement d'accord avec tout ce paragraphe ^^

Voilà en fait ce qui me dérange dans tout, c'est le fanservice qui nuit finalement à la cohérence et au fond. Je trouve que bioware au fil du temps s'est plus tourner là dessus pour toucher un maximum les foules et faire plus e pognon (via les produits dérivés notemment, suffit de voir les BD, même les animés...) alors qu'avant ils bossaient vraiment sur le fond avant de rajouter ces petites choses. On peut être d'accord ou pas avec moi. Mais le fait est que oui, je suis déçu parce que deviens Bioware et oui, je pense que tout ça n'est qu'un phénoméne sur lequel ils surfent par facilité et que ça ne les aide pas à avoir un produit fini de la qualité escomptée.


Encore une fois je suis d'accord avec toi sur ce paragraphe

Je tiens à le dire pour ces deux paragraphes en particulier puisqu'ils sont (pas mot pour mot, mais pas loin) l'exacte pensée que j'ai de ces deux sujets ^^

NB : De rien pour avoir lu ton pavé :p
Ajouter un commentaire
© 2017 - Powered by e-cms - Dragon Age™ trademarks are the property of EA and BioWare - Hébergé par NitroServ